5 raisons d’acheter la Microsoft Surface Pro 4 !

 surface-pro-4-2016

 

Je l’ai dit « la semaine dernière » dans mon test de la Surface Pro 4 que le mélange de tablette/ ordinateur portable de Microsoft était « confuse, mais excellente ».

Mon premier test a été écrit un peu à chaud… j’ai donc pris un peu plus de temps et un peu de recul pour ce nouveau test !

C’est un outil qui, malgré sa popularité, en est encore à trouver ses marques. Grâce à sa conception hybride, il y à un compromis entre les 2 catégories : la largeur et le poids d’une tablette, et la robustesse d’un ordinateur portable conventionnel.

Mais sa polyvalence sonne comme quelque chose qui se trouve dans les deux catégories qui touchent clairement la sensibilité de ses utilisateurs.

Mon avis du premier test est parfaitement clair.

Polyvalence

Abordons la polyvalence d’abord. Microsoft est leader dans cette nouvelle catégorie et y règne clairement.
Chaque renouvellement de la gamme Surface nous montre un autre aperçu de la vision de Microsoft pour les PC.

Cette vision ? Un ordinateur polyvalent qui s’adapte à la tâche, mais n’accepte pas de compromis sur la puissance.
La Surface Pro 4 en réalise certainement un peu. Interrompre l’affichage à partir du clavier magnétiquement attaché est un processus sans faille, transformant rapidement votre Surface d’un outil de dactylo à une expérience tactile de tablette.

Pourquoi est-ce utile ? Grâce au S-Pen, qui ajoute une autre dimension d’interaction avec votre ordinateur. Microsoft a intelligemment intégré des caractéristiques que les deux font usage du stylet et fonctionnent bien avec une tablette : à savoir annoter et dessiner sur des pages Web, signer des documents et en utilisant généralement le stylet comme une souris.

C’est l’ergonomie simple. Imaginez essayer de dessiner sur l’écran d’un ordinateur portable normal. Cela ne fonctionne pas parce qu’il est limité dans la mesure d’intégration de l’affichage. Même les ordinateurs portables flexibles, comme le Yoga de Lenovo, ont encore un clavier attaché, vous rappelant constamment que vous êtes avec un ordinateur portable plié en 2.

Cela dit, la Pro 4 souffre toujours des mêmes inconvénients conceptionnels de ses prédécesseurs : il est trop épais et lourd pour être une tablette appropriée et le clavier est trop fragile pour être aussi bon qu’un ordinateur portable classique.

 

Stylo, stylet ou S-Pen…

Nous entrons dans une nouvelle ère de la guerre de stylet, avec Microsoft et Apple, chacun d’un côté, debout agitant énergiquement leurs armes d’écriture à l’autre.

microsoft surface pro 4 stylo et clavier


Est-ce que le « stylo  » est plus puissant que le crayon ? Nous en saurons plus dans ma comparaison à venir. Mais pour l’instant, Microsoft fixe un sérieux défi aux autres fabricants de stylets, parce que le stylo de la Surface est l’excellence en forme cylindrique.

Pourquoi ? Il est plus sensible que jamais (il peut enregistrer 1024 niveaux de pression, ce qui est quatre fois plus que le précédent S-Pen). Il y a aussi la conception ré-imaginée, qui a un côté plat pour imiter un crayon, une gomme qui peut être utilisé en tant que telle et le fait qu’il s’attache magnétiquement à la Surface.

La question principale du stylo est la façon dont il peut être utilisé pour naviguer avec Windows 10. Des idées intelligentes comme annoter des pages Web, l’esquisse (la pointe est interchangeable pour différents types de travaux) et des raccourcis via le clic sur les boutons du stylo sont un plaisir à utiliser.

Mon seul reproche est la latence. Elle est certainement amélioré depuis la Pro 3, mais le si léger décalage entre le moment du dessin de quelque chose et l’enregistrement sur la Surface me fait m’interroger sur l’affirmation de Microsoft que c’est le bon outil pour les designers ou artistes.

 

Puissance

En termes de performances brutes, la Surface Pro 4 est une centrale électrique. Il est évident que cela dépend de la version que vous achetez, mais même le modèle le moins cher est livré avec des spécifications impressionnantes.
La version que j’ai testé : 6ème génération Intel Core i5 avec 8 Go de RAM ; était rapide comme l’éclair. Vous pouvez confortablement exécuter des programmes tels que Premiere Pro et Photoshop sans hoqueter, comme on pouvait s’y attendre avec ces spécifications. Le fait que vous obtenez une expérience de bureau rapide sur une tablette ne doit pas être repoussant.

Dans mon premier examen, j’ai dit ne pas m’être donné la peine d’essayer avec des jeux exigeants graphiquement sur la Pro 4. Je maintiens ce que j’ai dit (je n’ai essayé que Fallout 4 sur la Pro 4 par pure curiosité, parce que les limites graphiques intégrées sont bien connues).
Un lecteur, m’a cependant fait remarquer qu’il avait réussi à faire fonctionner Tomb Raider et Bioshock, j’ai donc décidé de lui donner une chance. J’ai chargé Batman Arkham Origins avec un ami plus spécialisé que moi dans les jeux et, à ma grande surprise, ça a marché. Je veux dire que c’était assez agité et la plupart des options graphiques ont été éteintes, mais c’était certainement jouable.

 

surface-pro-4

 

Affichage

L’affichage réel lui-même est de toute beauté. La Surface Pro 4 est livré avec une mise à niveau de résolution inutilement généreuse de 2160 x 1440 à 2736 x 1824, avec 267 pixels par pouce. Cela vaut mieux que la principale concurrence d’Apple dans l’iPad Pro (264ppi pour 13 pouces) et même le MacBook Air (128ppi).

Elle est également plus lumineux que la dernière surface et à une meilleure précision des couleurs, ce qui est une bonne nouvelle tant pour les cinéphiles que pour les artistes de la gribouille !

 

Windows 10

Windows 10 est taillé sur mesure pour la polyvalence de la Surface Pro 4. Le système d’exploitation prend en charge les dispositifs de tablette et de desktop, dont la surface Pro 4 est à la fois un mélange. Vous pouvez passer facilement d’un mode à l’autre en appuyant sur ​​l’icône dans la barre des tâches. Il y a aussi des fonctionnalités intelligentes comme un accès rapide à Cortana via un double clic sur le bouton de la gomme du stylo. En ouvrant le déverrouillage par reconnaissance faciale (appelé Windows Bonjour), qui mesure la profondeur aussi bien qu’une image donc vous ne devez pas être directement en face de la caméra de la Pro 4 pour être reconnu.

Windows 10 rend la surface Pro 4 un dispositif plus complet, parce que l’OS et le matériel travail en harmonie parfaite, ceci où les dispositifs de Surface précédente faisaient défaut.

 

Résumé

La Surface Pro 4 à dépassé mes attentes en tant que tablette maladroite ou portable hybride, en particulier dans la section des jeux…

Mais il y a encore quelques questions à se poser et que Microsoft devra apporter dans le prochain modèle comme Windows Bonjour, en revanche l’annotation de page Web avec le stylo Surface et sa polyvalence fait de la Pro 4 un plaisir à utiliser.

Trois questions viennent immédiatement à l’esprit. Tout d’abord, le temps de latence du S-Pen, deuxièmement, la conception maladroite, qui la rend difficile à utiliser sur vos genoux parce que la béquille n’est tout simplement pas confortable (j’en ai déjà parlé avec la Pro 3) et la robustesse de cette dernière. Et la troisième (et le plus exaspérant) est la durée de vie choquante de la batterie. Mes tests PCMark 8 sont revenus avec un temps d’exécution de 3 heures 40 minutes sur une seule charge, ce qui n’est pas acceptable ni pour une tablette ni pour un ordinateur portable.

Puis il y a aussi le fait que pour une tablette, c’est lourd et épais, mais pour un ordinateur portable, il n’a pas la rigidité nécessaire pour résister à un peu de dactylos agressives. En outre, puisque le clavier n’est pas livré avec l’appareil, vous devrez payer un supplément de 150 € (pour le plaisir) la dernière version avec le dispositif de sécurité par détection de l’empreinte risque de casser le plaisir !

Mes préoccupations malgré tout, Microsoft c’est joliment taillé une nouvelle catégorie qui devrait susciter des inquiétudes pour les fabricants de tablettes et d’ordinateurs portables. 

Avec la Surface Pro 4 vous obtenez deux dispositifs pour le prix royal d’un seul qui accomplit les tâches des 2 et le fait avec aplomb.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *